Immobilier français et conseils

Soyez prêt à faire une offre d’achat lors de chaque visite à la ville. A Paris, les bons appartements sont arrachés très rapidement, ça  vous l’apprendrez à la dure lors de vos premières semaines de recherche. Au moment où vous trouvez l’appartement idéal, ne faites surtout pas l’erreur d’hésiter sur le prix pendant plus de 24 heures. Au moment où vous déciderez d’y aller, il serait sans doute déjà parti et les semaines de regret s’en suiveront.

Saisissez vite votre chance

Vous devez apprendre à faire l’offre d’achat juste au moment où vous pensez avoir trouvé un bien qui ressemble à ce que vous désirez obtenir et ce, même si vous n’en êtes pas convaincu à 100%. Faire une offre sur une propriété à Paris vous met en première ligne pour acheter, mais rien ne vous engage vraiment. Vous êtes juridiquement engagé à acheter seulement si vous signez le compromis de vente, contrat dans lequel vous remettez votre dépôt et promettez d’acheter l’appartement. Et même après cet engagement, vous pouvez encore vous y retirer dans les sept jours suivants la signature sans pour autant perdre votre dépôt.

Les règlements de l’immobilier et nos directives

Les propriétaires ne sont pas autorisés à négocier au-dessus du prix demandé. En France, si vous faites une offre au prix demandé, la propriété est la vôtre. Dans le droit français, les propriétaires ne peuvent pas légalement augmenter le prix demandé après que vous ayez visité l’appartement, ils ne peuvent pas encourager une compétition d’enchères entre les acheteurs au-delà du prix demandé. Ainsi, une fois que vous avez fait une offre au prix indiqué, le propriétaire est tenu d’accepter. (Cela ne veut pas dire que les propriétaires ne cherchent pas vraiment à contourner cette loi, mais il faut juste savoir que c’est un comportement illégal.) La plupart des propriétés disponibles à Paris sont des appartements. Cela signifie que vous aurez à payer une redevance mensuelle pour couvrir votre part des coûts d’entretien de l’immeuble, l’avantage est que ces charges sont relativement faibles en France.

Articles similaires