Les premières tendances du marché immobilier belge en 2017

Au cours du second trimestre 2016, d’avril à juin, le baromètre des notaires a affiché une importante progression des transactions immobilières en Belgique. Selon les informations collectées, avec des transactions atteignant 127.9, l’indice d’activité atteint un record depuis la création du baromètre des notaires en 2007.

Facteurs permettant d’expliquer les tendances du marché immobilier belge

Pour expliquer les tendances du marché immobilier en Belgique, on ne peut compter que sur les taux d’intérêt particulièrement bas puisque ce facteur fut un élément déclencheur depuis plusieurs années. Le prix des biens immobiliers en Belgique ne permet pas d’expliquer la tendance à la croissance du marché immobilier belge puisque récemment, on a constaté une augmentation de 2,5 à 4 % des biens immobiliers.

En réalité, l’augmentation du marché immobilier belge se traduit par une multitude de raisons pour atteindre des montants records. Investir dans la pierre permet au Belge de bénéficier d’une société en évolution rapide. Plusieurs habitants choisissent d’investir dans la pierre, car ils sont séduits par la sécurité et que le fait que l’activité financière garantit une meilleure stabilité.

Situation des tendances du marché immobilier belge

Le marché immobilier belge affiche entre 1 à 7 % d’augmentation en 2017. Ces chiffres légèrement survalorisés impliquent un risque de baisse limitée des tarifs. Toutefois, plusieurs facteurs soutiennent le marché immobilier de la Belgique à savoir : la reprise conjoncturelle, l’augmentation du nombre de ménages et la faiblesse des taux. Les personnes qui souhaitent profiter des avantages des premières tendances de ce marché immobilier devront confier l’administration de bien à un expert en gestion immobilière en Belgique.

Le prix de l’immobilier en France devrait augmenter de 2 à 2,5 % en 2017. Précisons que l’augmentation des taux hypothécaires risque d’inciter les propriétaires de biens à rester dans leurs logements pour conserver leurs faibles mensualités ou à louer le bien plutôt que de le vendre afin de faire une plus-value.

Pourquoi investir dans le marché immobilier belge en 2017 ?

Selon les prévisions sur le marché de l’immobilier belge en 2017, rien ne laisse prévoir un effondrement des prix de l’immobilier. Malgré l’absence du krach immobilier, les tarifs des logements en Belgique vont peut-être augmenter. Cela se traduit par la faiblesse des taux et la législation différente dans chaque région. La hausse des loyers en 2017 s’explique par le durcissement de la réglementation immobilière. Pour investir dans la pierre, il est recommandé de faire appel à un expert en gestion immobilière en Belgique.

Articles similaires